Press "Enter" to skip to content

Un weekend de portes ouvertes

Les reproches sur l’enclavement des Blagis semblent à beaucoup bien injustes. Voilà de quoi les réfuter. Ce weekend, samedi 9 et dimanche 10 octobre, différents artistes ouvrent leur porte et les curieux de ce qui se fait en art aujourd’hui pourront s’y ressourcer.

Bien des choses vont se passer aux Blagis avec la rue de Bagneux comme point névralgique. Il y aura le Block-House avec sa dizaine d’ateliers où des sculpteurs, des peintres, des photographes, des dessinateurs, montreront tout à la fois leurs travaux et les lieux où ils les créent.

C’est une bâtisse qui, si elle est impropre à l’habitation, héberge depuis 14 ans les élans graphiques de plasticiens scéens, habitant ici où là, dont les Bas-Coudrais. Elle est située au 55 de la rue ; il faut pousser une porte ; un petit jardin est devant. Et c’est là que le samedi en fin d’après-midi, un apéro sera offert.

Comment mieux préciser ce que l’on ne connaît pas ? C’est en y allant que nous découvrirons ce qu’ils ont préparé. Mais le programme ne s’arrête pas là. Dans la même rue, pas loin du tout, mais dans leur habitation même, une aquarelliste montrera ses « reportages » ou une pastelliste sa peinture.

Dans le centre-ville, d’autres artistes accueilleront à leur domicile et le quartier Robinson ne sera pas en reste. De tout nouveaux locaux consacrés à la gravure, l’atelier La Tarlatane, tout en montrant ses projets accueillera des peintres. Cela se passera au 5 avenue Jules-Guesde.

Un programme complet, les noms des artistes, les adresses, tout est donné sur le site de la mairie : https://www.sceaux.fr/actualites/portes-ouvertes-des-ateliers-dartistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *