Press "Enter" to skip to content

Notre projet éditorial

A situation nouvelle, expression nouvelle. Avec le confinement dû au Covid-19, les comportements ont été modifiés de façon inédite. La période du déconfinement s’annonce complexe en général et en Ile-de-France tout particulièrement.

La ville est le lieu par excellence où se jouent les mutations sociales. La Gazette de Sceaux se propose de suivre ce que feront les Scéens et les Scéennes pour traiter tous les problèmes qui se posent à eux : maintien des précautions élémentaires ; reprise de la vie en société ; questions d’école, de vie économique, de transports, de rencontres…

À l’initiative du projet est notre association Au fil de Sceaux dont l’objectif est de donner toute leur place aux citoyens et citoyennes actifs, à leur créativité dans le contexte nouveau du déconfinement, qui repositionne pour les mois à venir les relations sociales. La Gazette sera donc tournée vers l’écoute et la restitution de témoignages sur le quotidien, les expériences personnelles, les projets, sur les espérances qui renforcent les liens et qui en imaginent de nouveaux.

Le déconfinement, dont nous voulons faire la chronique, est partie prenante d’une mutation aux multiples facettes. En effet, la transition écologique, les transports difficiles, la poussée du télétravail, sont autant de paramètres qui s’ajoutent à la crise sanitaire. A nous de penser à de nouveaux devoirs et à un nouveau vivre-ensemble.

Comment nous, Scéens et Scéennes, vivons-nous cela ? Qu’observons-nous de ce qui change dans nos quartiers, nos emplois, les écoles, les solidarités ? C’est de tout cela que La Gazette de Sceaux entend rendre compte, à travers les événements, le vécu des habitants, les initiatives locales.
Aussi, pour que la Gazette parle de vous, n’hésitez pas à lui parler.

Vincent Rigal et Maurice Zytnicki, fondateurs de Au fil de Sceaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *