Press "Enter" to skip to content

Vues sur la musique en temps de fête

Mostfa Türki s’est promené dans le ville ce 21 juin. Il en a rapporté des instantanés. Les manifestations dans la ville ont été nombreuses et tout n’a pas été couvert. Ce sont donc des hasards.

Au parc de la Ménagerie, se produisent des groupes de musique l’EDIM, une école de musique implantée à Cachan. De la pop et du rock, pour ce qu’on a entendu. Un bravo particulier pour les adolescents qui nous ont gratifié d’un joli « Come Together » des Beatles !

Dans les rues, des promeneurs s’arrêtent et se divertissent devant Pop Corn, dont les cuivres et les percussions diffusent une humeur latino.

Diversité des musique. La chorale La Villanelle, sur des morceaux classiques, a déambulé entre le croisement de rue Houdan et de la rue Florian et rue Marguerite-Renaudin. Quand nous l’avons écoutée, elle était en face de la BNP.

Devant le Trianon, le groupe Pop Corn fait une halte. On a pu surprendre quelques très jeunes et moins jeunes (Allardi par exemple) esquisser un pas de danse : il n’y a pas d’âge pour aimer la musique ! Il n’y pas d’âge non plus pour fêter le centenaire de l’institution dévouée au 7e art. La pièce montée avait peut-être autant de choux que d’années d’existence.

Une belle voix s’est élevée du balcon du Petit voisin. C’est que l’Ile aux Ressources et Sceaux Smart avaient mis au programme Last Miracle, un groupe pop rock, incarné par une voix irlandaise qui s’imposait par la chaleur de ses timbres. La chanteuse est au balcon.

On regrette de n’avoir pas tout vu. Nous savons qu’il s’est passé bien des choses aux Blagis avec le quintette de jazz New Orleans Spécial Gombo. Le soir, à la Ménagerie, c’était le “Music Sceaux live” des musiciens de La Caisse Claire, suivis par le le Magic Michel Orchestra jusque plus tard dans la nuit. Plus tard, au Petit voisin, c’était Zaÿti Duo, un groupe de jazz manouche.

L’avenir appartenant à ceux qui se lèvent tôt, on s’est décidé à faire l’impasse.

Si vous avez pris des photos et que que vous voulez les partager sur la Gazette, n’hésitez pas à nous les envoyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *