Press "Enter" to skip to content

Coulée verte : oui? non ?

La Coulée verte est une solution idéale et sécurisée pour circuler à pieds ou à vélo, entre Massy et Paris. Elle évite d’une part la promiscuité des transports en commun, et d’autre part la pollution !
Mais à la surprise des cyclistes et autres marcheurs qui l’ont empruntée dès l’annonce de la ministre Elisabeth Borne la semaine dernière, le tronçon traversant Chatenay-Malabry était bel et bien fermé…

Question: la Coulée verte est-elle ou..verte ou… fermée… ?

L’auteur des lignes ci dessus, écrites lundi 18 mai au matin, se demandait quel imbroglio administratif avait pu générer une situation quelque peu ubuesque !

Mais lundi 18 au soir, le Collectif Vélo Vallée Sud Grand Paris, tout en estimant que la Coulée verte était un axe majeur pour aller en vélo au travail, relayait un tweet du département des Hauts de Seine, posté le 18 mai à 17 H 30 :

« A la demande du Président #GeorgesSiffredi, les services @Prefet autorise dès cet après-midi le Département à procéder à son ouverture en tant qu’itinéraire réservée aux #mobilitésdouces et trajet domicile <> travail MAIS interdit aux promenades et fermé le #weekend« 

Si on comprend bien le tweet, Georges Siffredi, premier vice-président du conseil général, et président par intérim depuis le décès de Patrick Devedjian, candidat à la succession de celui-ci, a demandé au préfet l’ouverture de la coulée verte. Cela se comprend. Sauf que le même Georges Siffredi, maire de Châtenay-Malabry, a signé un arrêté le 11 mai, toujours affiché sur les barrières de la coulée verte, interdisant l’accès au parcs et jardins.

Son sang ne fait qu’un tour et la Gazette de Sceaux se transporte sur place dès le mardi 19 au matin. Si l’on part du croisement de la rue Houdan et de la Coulée verte et qu’on se dirige vers Châtenay, à la limite des deux communes, on voit que les barrières ont été écartées.
Le temps de faire l’aller et retour à pied, 17 vélos sont passés en direction de Paris et 7 dans le sens opposé. A l’exception d’un seul, les cyclistes allaient manifestement au travail, du moins si on en juge par leur équipement (sac à dos ou sacoches).

Il y avait aussi des joggeurs et des promeneurs.
Espérons qu’avec un peu de lubrifiant, la chaîne de transmission retrouvera sa performance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *